Les actualités de Rockin' Chairs sur Facebook

Biographie de Rockin' Chairs


Rockin' Chairs voit le jour en 2005 sur un projet de reprises instrumentales des 60' (Shadows, Ventures...) à l'initiative de Pierre, guitariste féru de sonorités rétro claires et réverbérées, rejoint par son frère Luc à la batterie. Ils prennent contact dans le même temps avec deux "shadowsiens" de la première heure : Patrick (guitare rythmique) et Alain (basse) qui complètent le combo ainsi formé.
Très vite, les standards chantés des 50' (Elvis, Eddie Cochran, Gene Vincent and Co) s'invitent au répertoire, ainsi que d'autres titres aux sonorités plus modernes (Chris Isaak, Dire Straits...).
Dans toute aventure humaine, il y a des arrivées et des départs : Patrick (également le premier sonorisateur et logisticien du groupe) change de région et dit au revoir à Rockin' Chairs. Alain le remplace à la guitare et assure le chant lead, tandis que Philippe, rejoint la troupe à la basse, officiant en horloger suisse sur sa ... Precision Bass. Et comme du Rock'n'roll à la Country il n'y a qu'un pas, ce dernier en profite pour inoculer au groupe le virus de la New Country.
Les cartes sont à nouveau rebattues : Philippe laisse la place à Bruno, grand gaillard jovial bassiste/contrebassiste, puis quelques temps plus tard, arrivée de Muriel, belle voix façonnée par le jazz rendant rapidement Rockin' Chairs accro aux voix féminines. Puis c'est au tour d'Alain de prendre une retraite bien méritée après treize années de bons, loyaux et amicaux services au sein du groupe.
Aujourd'hui, Rockin' Chairs est constitué de cinq musiciens : deux des membres fondateurs Pierre (guitare) et Luc (batterie), rejoints en 2015 par Charlotte (chant, guitare), Sylvie (chant, tambourin) et Adriano (basse).
Officiellement basé à Paris, Rockin' Chairs dispose de son propre studio de répétition et d'enregistrement dans les Yvelines.


Charlie de Rockin' Chairs, groupe de musique New Country
Charlie (Charlotte) : Chant, ch½urs, guitare

Dès son plus jeune âge, Charlotte est fascinée par la scène et la musique, ce qu'elle va concrétiser à l'âge de 17 ans en rejoignant une chorale gospel au sein de laquelle elle devient rapidement soliste et qui lui permet de se produire régulièrement en région parisienne. Puis elle rencontre le guitariste Julien Vonarb avec qui elle joue dans différentes salles sous son nom d'artiste "Charlie Gon" : Le Réservoir, La Scène Bastille, Le Petit Journal Montparnasse, La Batterie. Elle rejoint ensuite un groupe country et enchaîne les tournées pendant près de deux ans. En 2008, Charlie enregistre son premier single "I'm free" puis plus tard un EP 4 titres "Fever" avec le groupe Black N'Blonde, qui connaît un certain succès sur Internet ainsi que sur les radios et TV locales. Elle fait également de belles rencontres comme celle de Michael Jones qui la soutient dans ses projets.
Auteure-compositrice-interprète professionnelle, jouant de plusieurs instruments, Charlie évolue dans une soul afro-américaine teintée de pop et de New Country. Depuis 2014, elle se produit très régulièrement en Ile de France, en duo avec François "Hubble", fin guitariste.
En 2015, Charlie revient à la country et intègre Rockin' Chairs au chant lead, aux ch½urs et à la guitare, au sein duquel sa voix, son charisme et son énergie communicative font mouche à tous les coups !


Calamidad (Sylvie) : Chant, ch½urs, tambourin

Depuis longtemps, Sylvie aime chanter, soit en lead soit en ch½urs. Les harmonies vocales des Beatles qu'elle affectionne particulièrement sont vraisemblablement à l'origine de sa passion pour le chant. Son parcours est assez éclectique : avec son frère Bruno, chanteur et complice de toujours, elle évolue du jazz à la variété, en passant par le pop-rock et la bossa nova. Un des temps forts de cette globe-trotteuse de la musique est sans doute le passage au Printemps de Bourges avec son frère, au sein d'un groupe de reprises des "Fab Four". Des multiples styles musicaux qu'elle pratique jusqu'à la country, il n'y a qu'un pas (de line dance, bien sûr !) que Sylvie franchit en 2015 en rejoignant Rockin' Chairs.
Rebaptisée "Calamidad" (clin d'oeil à Calamity Jane) en raison de la veste à franges qu'elle arbore à l'occasion, Sylvie prend le chant lead, en alternance avec Charlie, en particulier sur les ballades où le timbre et la chaleur de sa voix profonde ne peuvent laisser personne indifférent, ceci avec l'appui des ch½urs de Charlie et des cowboys du groupe. Et au gré de son inspiration, elle rythme de son tambourin les solos et autres chorus.
Que les amoureux du Wild Wild West se rassurent : contrairement à Martha Jane Cannary armée de sa Winchester, Calamidad ne dégaine que de jolies notes de musique !


Calamidad de Rockin' Chairs, groupe de musique New Country
Pedro de Rockin' Chairs, groupe de musique New Country
Pedro (Pierre) : Guitares électriques, ch½urs

A l'âge de 6 ans, Pierre connait le solfège avant d'apprendre à lire. Après quelques années de piano sans grande passion, il découvre la guitare à l'adolescence ; c'est le coup de foudre immédiat et irréversible pour cet instrument. Parallèlement à l'apprentissage classique du Conservatoire, il se plonge dans l'univers du picking et du bluegrass importé au milieu des 70' par le regretté Marcel Dadi. Il assimile ce répertoire avec boulimie, mais cela ne suffit pas... L'écoute fortuite d'un morceau des Shadows, "The Flyder and The Spy", l'attire irrésistiblement vers les sonorités claires et nerveuses de la guitare électrique, à contre-courant du son hard-rock alors en pleine essor. L'émergence de Dire Straits sur la scène rock à cette époque ne fera que le conforter dans cette recherche. Avec sa première électrique Ibanez, copie Stratocaster, un ampli M3 de fabrication italienne et quelques pédales, il entame une démarche artisanale et minutieuse du "son idéal".
Quelques années, quelques groupes et quelques guitares plus tard, Pierre lance l'aventure Rockin' Chairs. Fine gâchette de la 6 cordes au sein du groupe, choriste à ses heures, Pierre en assure également la direction musicale et artistique. Il joue principalement sur Gibson ES-355 Bigsby, pluggées sur une tête Deluxe Reverb hand wired et baffle 2x12' Eminence Swamp Thang.


Droopy (Adriano) : Basse

Dès l'âge de six ans, Adriano commence à toucher aux différents instruments de musique à disposition au domicile familial : flûte, harmonica, accordéon, violon et batterie, pratiquée par son frère ainé. A l'adolescence, il travaille assidument la guitare et la basse, et plus tard la pedal steel guitar et le piano. Puis s'enchaînent les expériences en groupe, essentiellement à la basse : musette, variétés et blue-grass, puis jazz-rock avec un groupe qui obtient une première place au Tremplin du Golf-Drouot et qui fait un passage au Pop-Club de José Arthur sur France Inter. Ensuite, c'est le disco, les variétés, le rockabilly avec "Rock'n'Roll Gang" qui produit deux vinyles (ce groupe avait accompagné Gene Vincent lors de sa tournée en France en 1967), une expérience en big band à la guitare, une période semi-professionnelle en accompagnant pendant dix ans le chanteur franco-marocain Malek, le blues, le funk, le jazz, le pop-rock. et plus récemment la New Country avec Rockin' Chairs. Au total plus de 500 scènes à son actif !
Egalement passionné de technique du son, Adriano a développé des compétences avérées en ingénierie du son au point de posséder son propre studio professionnel 32 pistes.
Au sein de Rockin' Chairs, muni de sa Vigier Arpège, compagne de longue date, et doté d'une solide technique, Adriano, alias "Droopy", because "You know what? ... I am happy!", tient la basse avec brio et prend également en charge la prise de son, sur scène comme en studio.


Droopy de Rockin' Chairs, groupe de musique New Country
Doc de Rockin' Chairs, groupe de musique New Country
Doc (Luc) : Batterie, ch½urs

Entre un père trompettiste, qui arrondit ses fins de mois en jouant aux bals du samedi soir, et des cousins musiciens et saltimbanques de père en fils, Luc contracte très tôt le virus de la musique partagée. En 1973, il fait ses premières armes au piano avec son père et son frère Pierre à la guitare, sur des titres de variété française. En 1975, il se tourne vers la batterie pour monter avec Pierre et quelques copains "l'Echo des Savates", un groupe au nom pour le moins accrocheur qui sévit dans les Yvelines en puisant dans le répertoire rock des sixties et seventies : The Beatles, Creedence Clearwater Revival, Jefferson Airplane, The Eagles, Crosby-Still-Nash, Joe Cocker, Santana... ceci jusqu'en 1982.
Ensuite ce sont les évènements familiaux qui donnent l'occasion à Luc et Pierre de rejouer ensemble, accompagnés par Yves aux claviers (leur jeune frère) et leur père à la trompette, et aussi de faire le b½uf avec leurs cousins musiciens.
En 2005 et à l'initiative de Pierre, c'est la naissance de Rockin' Chairs. A côté de son rôle de batteur et de choriste, Luc, aussi surnommé "Doc" à cause de son inséparable boîte à outils, y assure l'organisation et la logistique.